• Les belles fleurs d'alpage,

    Bonjour a toutes et tous,

    Le soleil ce matin après cet épisode neigeux, mais froid, on arrive demain en février,  nous disions  dans notre temps,   que c'était le mois le plus petit mais plus froid de l'année ,  c'est a prouver aujourd'hui, car nous n'avons plus les saisons du passé,

     

    Bonne fête  aux " Marcelle " ,

    A ma soeur Marcelle qui a dans ce mois le 16 son anniversaire, et sa fête le 31, 

     

    Les belles fleurs d'alpage,

    Les belles fleurs des alpages:

    Le printemps et l'été sont les  deux plus belles saisons pour observer  et découvrir la flore  montagnarde , dont l'épanouissement  est à son apogée .

    Attention, cette flore est protégée , donc interdit de la cueillir .

    Les belles fleurs d'alpage,

    Aconit napel;

    Plante vivace, ses tiges atteignent  1,50 à 2 m  et jaillissent au coeur d'une souche de feuilles dentées , profondément découpées et vert foncé . Les fleurs bleues , facilement reconnaissables à leur forme en casque  s'épanouissant  de juin a septembre .

    Espèce protégée  et très vénéneuse , puisque son poison , même a très petite dose , pénètre à travers la peau  et s'avère mortel  ( a ne pas toucher du tout .)

    Les belles fleurs d'alpage,

    Arabette des Alpes,

    Se développe en coussin de 10 à 20 cm  de hauteur , cette vivace ovales et dentées , velues et persistantes . Les petites fleurs blanches sont réunies en grappes et portées par une tige  de 15 a 25 cm . Elles s'épanouissent  de mars a octobre , l'une des plus longue floraisons  de la flore montagnarde . L'arabette ne figure dans aucune liste de fleur protégées , ce qui n'empêche pas de la respecter dans son milieu naturel .

    Les belles fleurs d'alpage,

    L'arnica des montagnes,

    Cette vivace produit une rosette de feuilles allongées , ovales et vertes,  desquelles émergent  des tiges velues portant , a plus de 50 cm du sol , plusieurs fleurs a pétales jaunes , fleurissant de juin a septembre .Espèce soumise  à une cueillette réglementée  dans les Vosges , les Alpes et le Jura , voir protégée dans certains parcs nationaux , en raison de prélèvements abusifs . Les sujets récoltés à des fins médicinales  sont cultivés sur des parcelles habilitées à cet usage .

    Les belles fleurs d'alpage,

    L'ancolie des Alpes,

    Les feuilles trilobées et profondément découpées de cette plante vivace  sont vertes et forment une touffe  de 15 à 20 cm de hauteur .

    les tiges  portent 3 à 5 fleurs aux pétales bleu intense . Elles possèdent un éperon caractéristique  enveloppant des étamines jaunes , et s'épanouissent  de juin a septembre . 

    Protégée partout en France , cette espèce  renferme des tissus  contenant des alcaloïdes toxiques  que même les vaches évitent en raison de leur teneur en acide cyanhydrique .

    Les belles fleurs d'alpage,

    Anémone pulsatille,

    A feuilles vertes à reflets argentés , très fortement découpées , cette plante vivace  forme une touffe de 15 cm . Les fleurs , qui s'épanouissent  d'avril à juin , possèdent des pétales bleu violacé  dont le revers est fortement velu , tout comme la tige . Proche de l'anémone des Alpes   qui s'en distinguent pas ses fleurs blanches .

    Espèce toxique  dont la cueillette est réglementée dans certaines régions , voire interdite dans d'autres , l'anémone pulsatille  est inscrite sur la liste des espèces protégées .

    Les belles fleurs d'alpage,

    L' Astrance Radiaire 

    Plante vivace à feuilles composées de folioles vertes étroites et dentées desquelles se hissent à plus de 80 cm des tiges portant plusieurs fleurs minuscules  réunies en ombelles roses . Entourées de bractées blanc verdâtre à rose , elles s'épanouissent de juin à août .

    Facile à acclimater dans un jardin en plaine , dans une terre riche et fraîche , elle se plante avec d'autres végétaux , dans un mixed-border  ou dans des scènes champêtres .

    Les belles fleurs d'alpage,

    Le chardon des Alpes

    Cette plante vivace possède de larges feuilles épineuses réunies en rosette de 40 cm  de hauteur . Au cnetre de celle-ci  émerge une hampe  florale terminée , en juillet et août  par des fleurs cylindriques  dotées d'une collerette de bractées bleu acier .

    Le chardon des Alpes  est aussi appelé chardon bleu des Alpes .

    Le chardon bleu , ou panicaut des Alpes  est une espèce protégée  sur tout le territoire national , et donc strictement interdite de cueillette  et d'arrachage  de son milieu naturel .

    Les belles fleurs d'alpage,

    L'Edelweiss,

    Aux feuilles étroites , vertes et laineuses , cette plante vivace forme un coussin  de 5 a 10 cm . Les fleurs sont entourées de bractées disposées en étoile  et recouvertes d'un duvet blanc . Elles s'épanouissent  de juillet à septembre.

    Emblématique  de la flore alpine , c'est une espèce protégée , donc la cueillette  et l'arrachage sont interdits . Rarement visible  dans son milieu naturel  ( elle pousse à partir de 1500 m  d'altitude ) , il est possible de l'approcher  et de la voir de près dans les jardins alpins , tels que le Jardin botanique du col de Lautaret ( 05 ) .

    Les belles fleurs d'alpage,

    La gentiane bleue,

    Réunies en rosette , les feuilles vertes effilées de cette plante vivace  composent une souche dense . de celle-ci émergent les fleurs campanulées , dont les pétales bleu intense sont soudées , formant une cloche  et terminés par lobes ouverts . Elles fleurissent  entre le printemps  et l'été , de mai à août .

    Dans son milieu naturel , c'est une espèce protégée à la vente par certaines pépinières spécialisées dans la flore alpine .

    Les belles fleurs d'alpage,

    le lis martagon,

    Plante bulbeuse  dont la base de la tige , qui atteint 50 à 100 cm de hauteur , est munie de feuilles vertes , ovales et allongées . Les fleurs odorantes  s'ouvrent vers le bas  et possèdent des pétales retroussées , roses tachetés de pourpre , laissant entrevoir les étamines . Elles fleurissent  de juin à août . 

    Espèce protégée  et soumise à une réglementation  dans certaines régions et interdite de cueillette dans les parc nationaux .

    Les belles fleurs d'alpage,

    Le Pigamon,

    Plantes vivaces dont les feuilles sont composées  de foliotes ovales  et vert bleuté . De celle-ci jaillissent des tiges à plus de 120 cm  de hauteur , couronnées  de panicules  dépourvues de pétales , mais seulement composées  d'étamines blanches ou roses  s'épanouissant de juin à août .

    Espèce protégée  dans certaines régions , comme l' Alsace , et couramment proposées comme fleurs d'ornements pour les jardins .

    Les belles fleurs d'alpage,

    Le sabot de vénus ,

    Possédant un rhizome , cette vivace , à larges feuilles ovales , vertes et nervurées , atteint 20 à 40 cm  . La hampe florale porte plusieurs fleurs , de mai à juillet , dont la partie inférieure  est arrondie et jaune , alors que les autres pétales  sont plus étroits  et bruns  et évoquent typiquement la fleur d'orchidée .

    Sur tout le territoire , le sabot-de-Vénus  est très rare . Il est interdit d'arrachage comme un cueillette , car il tend à disparaître de la flore montagnarde .

    Les belles fleurs d'alpage,

    << Ce n'est pas que nous disposions  de très peu de temps , c'est plutôt  que nous en perdons beaucoup .>>

    Sénèque 

     

    << Prenez du chocolat  afin que les plus méchantes compagnies  vous paraissent bonnes .>>

     Madame de Sévigné

     

     Je vous souhaite une bonne journée a toutes et tous, 

    Gros bisous de moi Marie

    Les belles fleurs d'alpage,


    16 commentaires
  • Bienvenue chez moi

    Bonjour a tous et toutes,

     Hiver quand tu nous tiens !!

    Il neige  il fait froid, rien de tel que de la chaleur  d'un bon foyer,  on reste au chaud, 

     

    Bonne fête aux " Martine ";

    Bonne fête a ma gentille Martine  ( Mamietitine ")

    Bienvenue chez moi

    Pour toutes les Martine 

     

    << Le contentement de ce qu'on a fait partie du bonheur .>>

    Proverbe peul

    Bienvenue chez moi

    La neige tombe,

     

    Toute blanche dans la nuit brune,

    La neige tombe en voletant,

    Ô pâquerettes ! une à une ,

    Toutes blanches  dans la nuit brune .

    Bienvenue chez moi

    Qui donc là-haut plume la lune ?

    Ô frais duvet ! flocons flottants !

    Toute blanche  dans la nuit brune,

    La neige tombe en voletant .

     

    Jean Richepin 

    Bienvenue chez moi

     

    Hiver 

     

    Hiver , vous n'êtes qu'un vilain,

    Eté  est plaisant et gentil;

    En témoignent Mai et Avril,

    Qui l'escortent  soir et matin.

    Bienvenue chez moi

    Eté revêt champs , bois et fleur,

    De son pavillon de verdure,

    Et de maintes autres couleurs,

    Par l'ordonnance  de Nature,

    Bienvenue chez moi

    Mais vous, Hiver , trop êtes plein

    De neige , vent, pluie et grésil,

    On vous doit bannir en exil,

    Sans point flatter , je parle plain,

    Hiver, vous n'êtes qu'un vilain .

     

    Charles D'Orléans 

    Bienvenue chez moi

    << Qui triomphe de lui-même possède la force .>>

    Lao-Tseu

    Bienvenue chez moi

    << Privilège de l'enfance ...la beauté , le luxe, le bonheur sont des choses  qui se mangent .>>

    Simone de Beauvoir 

    Bienvenue chez moi

    Bon mercredi a toutes et tous, j'espère que vous avez pas trop de neige, nous c'est mimi, pas grand chose mais ça arrive seulement, donc  on verra, Fabien est a la maison, tous les taxis qui portent les enfants handicapés,  ne roulent pas aujourd'hui, sur ordre du conseil général de Meurthe et Moselle .

     Passez une bonne journée, 

    Bisous de nous deux, 

    Marie

    Bienvenue chez moi

    Bienvenue chez moi


    13 commentaires
  • Le cerveau et l'épilepsie ,

    Bonjour a toutes et toutes, 

    Nous attendons pour ce soir, la tempête de neige " Gabrielle " c'est ainsi qu'elle se nomme, et va parcourir  tous le nord de la France, avec par endroit juste que 10 cm de neige voir plus, avec du grand vent , 

    C'est encore bien l'hiver qui nous attend, donc attentions sur les routes, le vent peut occasionner des congères  ça et là voir dangereuses, 

     

    On fête saint " Gildas " 

     

    << Les passions  sont les vents qui enflent  les voiles du navire ;

    elles le submergent  quelquefois , mais sans elles il ne pourrait voguer .>>

    Voltaire

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    << Le regret qu'ont les hommes  du mauvais emploi du temps  qu'ils ont déjà vécu  ne les conduit pas toujours à faire  de celui qui reste à vivre un meilleur usage .>>

    La bruyère

     

    << Le bonheur parfait selon moi ?

    Le cul bien sur la selle de mon andalou , le nez au vent  dans la fraîcheur du matin , avec les Pyrénées enneigés au loin .

    Et mon labrador qui, lui, sourit , la langue pendante .>>

    Philippe Noiret

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    L'épilepsie et le cerveau, 

     

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Les crises convulsives  et les tics qui les préviennent,

     Dans les conditions normales de veille  et de sommeil,  les cellules cérébrales  émettent des signes électriques  qui peuvent être  enregistrés ou identifiés  grâce à une électroencéphalographie . En cas de  désorganisation  des décharges électriques par les cellules cérébrales  une convulsion ou une crise  épileptique  apparaissent .

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Si les crises se répetent, on parle là, de maladie épileptique  terme préférable a celui d'épilepsie .

    Une tension ou une douleur nerveuse  peuvent provoquer des mouvements particuliers , tels des tics surtout des yeux et paupières .

     Signes et symptômes :

    * Episodes de perte de conscience  avec convulsions  . Une crise épileptique dite grand mal  débute par une perte de conscience  et une chute, suivie  de rigidité  musculaire  durant 15 a 20 secondes voir plus, cela peut dure 15 minutes  tout dépend du choc électrique reçu au cerveau,  puis de convulsions violentes  et rythmique  durant 1 a 2 minutes .

    La crise épiletique se termine par un sommeil calme  de quelques minutes  avant le retour a la conscience,  . Le mal provoque un mal de tête  qui peut se terminer par de la violence envers les autres, ( coups de pieds,  crachat ou autres )  Ces crises sont dues  a une activité électrique anormale  de tout le cerveau . Dans la plupart des cas, elles semblent se produire par hasard . 

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Il arrive que les crises épileptiques  ne concerne que quelques muscles , un côté du visage  ou une partie d'un membre . On les appelles alors crises  épileptiques partielles Jacksonniènes . Quand aux crises épileptiques répétitives  comme Fabien, elles résident dans l'existence d'un tissu lésionnel  ou cicatriciel dû à une maladie  ou a une lésion ayant endommagé le cerveau :

    Infection d'une maladie infantile  comme Fabien c'est dû  a la varicelle dont il en a fait une encéphalite  avec arrêt du coeur .

    Crise épileptique  de petit mal ( dite absence ) 

     La crise épiletique dite de petit mal  et:

    * Absence brèves  et soudaine de la conscience .

    * Perte de la capacité d'apprentissage chez un enfant .

    La crise épileptique  typique de petit mal  est ainsi appelée " absence "  abs)  Chaque crise ne dure dans ce cas  que quelques secondes  ou minutes , mais de nombreuses crises peuvent survenir chaque jour . Dans les cas typiques il peut n'y avoir aucune anomalie motrice ( mouvements incontrôlés et répétitifs )  mais parfois  tout simplement un battement des paupières  ou une torsion de la main pendant la brève abscence  de conscience . Le retour complet à la normale  se produit en quelques secondes ou minutes  et la crise ne laisse aucune trace de son passage, , et Fabien ne se souvient de rien .

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Comme un éclair qui traverse le cerveau, 

    Les crises de petit mal atypiques , en revanche , comprennent des mouvements musculaires parfois brusque  à type convulsions , de rigidité des muscles, bras et jambes raides  ou de chutes au sol comme si on faisait tomber une pierre   au sol, et toujours la tête en avant  car la tête est la première en tête du corps donc elle part en premier avant le reste du corps ,  les crises peuvent être suivies  d'une période de confusion , comme ne plus pouvoir parler, ni  se servir de ses mains ni de son corps,  le retour à la normale est plus long  à apparaître   qu'après les crises de petit mal .

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Dans les deux cas, les crises débutent  de 6 mois a 12 ans  et rarement après l'âge de 20 ans,  dans le cas de Fabien,  après son encéphalite , il n'a pas fait de crises d'épilepsies , en aucun cas, on y avait pensé, les premières crises se sont produites a la pré-puberté dès l'âge de 11 ans , là ou on a du le conduite par les pompiers en urgence sur Nancy, c'est là qu'on a détécté des crises d'épilepsies  dûe a sa maladie  dans son enfance a 6 mois .

    Brefs épisodes de perte de conscience  d'une poussée de fièvre .

    La convulsion fébrile  est une forme de crise épiletique proche du grand mal . Elle survient fréquemment  chez le jeune enfant  entre 3 mois et 5 ans  a l'occasion d'une maladie infantile fébrile .*

     L'enfant surmontera  cette réaction  passagère  a la fièvre  mais peut  généré  des autres évenement qu'on ne détecte pas assez tôt ou mal vu par les médecins,  et peut se voir  dès l'âge de 2 ans par des fonds de l'oeil, ou un retard de la marche, car le cerveau, ne peut pas dicter  ce que doit faire l'enfant, il stoppe les endroits différemment, donc on découvre alors, un forte  destruction des neurones,  ce qui plus tard va donner des crises d'épilepsies quand l'enfant va grandir , 

    Une encéphalogramme  est  donc utile tous les 3 mois au début, et  6 mois  les années suivante, pour voir  l'évolution de la destruction des  neurones  et si il y a possibilité d'opérer,  mais dans le cas de Fabien,  c'est indéchifrable,  on ne peut pas opérer  .

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Fabien  est sous dépakine et lamictal depuis l'^ge de 12 ans, il a eu aussi du keppra,  mais vite  retiré , cela ne lui allait pas a son estomac,  le Sabril aussi,  maintenant, depuis 2 mois il a du Epitomax a raison de 50 mg matin et soir,  ce qui lui donne des diarrhées en plus  mais les  abs ou crises sont les mêmes, je ne sais donc pas , si  on va pas le retrier, mais c'est le  docteur Schafft   spécialiste en neurologie  sur l'hôpital de Brabois Nancy, qui doit  le dire,  il vient tous les 6 mois  pour une consultation  en mas car Fabien ne supporte plus rien,  il en a tellement vu en hôpital ,  opérations dues aux chutes d'épilepsie  qu'il ne veut plus voir de blouse blanche , il crie et devient méchant, il faut l'endormir a chaque fois, donc le  docteur vient auprès de lui doucement   il le connaît bien et ne dit rien, il suffit a ses enfants qu'on leur montre qu'on les aimes sans leur faire du mal . mais il ne comprennent pas tous, 

     Voilà un peu ce qu'est les crises ou les abs de Fabien juste des coups de jus comme je dis, un éclair qui traverse son cerveau en faisant de plus en plus de dégâts  au cerveau.

    C'est sûr, j'en ai dajà prit des coups, mais je sais que c'est pas d sa faute, il ne réagit pas du tout lors de crise, il faut pas être a côté, mais juste le maintenir par derrière , dans le cou,  et tout se passe très bien . il ne faut jamais  se mettre face au malade,   puisqu'il ne sait pas  ou il balance ses pieds,  c'est dangereux, mais  comme j'ai l'habitude, j'arrive a le calmer avec un massage  dans le haut du cou juste la première vertèbre, il devient tout doux ensuite et se calme .  c'est un exercice que j'ai appris a faire .

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Oui, je peux vous l'offrir, 

    Je vous souhaite une bonne journée a toutes et tous, 

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Fabien a 9 mois avec son frère Johann 4 ans .

    On voit qu'il a fait une encéphalite a cause de ses yeux  et un léger strabisme due a cela .

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Fabien dernièrement à la mas en train de mettre en couleurs il en a partout par la suite,

    Le cerveau et l'épilepsie ,

    Voilà le plan de la Mas de Commercy, alias Jean-Baptiste Thierry Nancy,  elle se compose  de 4 maisonnées aux quatre coins,  elle est contruite en forme d'ailes d'avions, et a les noms de planète , celle de Fabien est " Véga " ,  il y a des jardins partout dans chaque maisonnée,  c'est comme a la maison, il y a salle de vie, avec télé, salle a manger et chambre, toilette et douche , comme dans une maison et sont 7 par maisonnée, qui sont là a l'année,   et a vie ,ils m'appelle maman quand j'y vais, c'est touchant, car la plupart ne connaissent pas leur maman, ou papa, 

     Bon je vous laisse, car il se fait tard, mais je voulait vous parler de sa maldie, a mon fils 

    Gros bisous a toutes et tous, 

    Marie

    Le cerveau et l'épilepsie ,


    13 commentaires
  • Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Bonjour a toutes, 

     Il neige,  c'est froid dehors, j'ai du bien habiller Fabien pour sortir du chaud au froid   et aller au taxi, la difference  de température, lui donne des abs  plus que jamais,  sur la colline en haut du village c'est tout blanc , les voitures sont pleines de neige et moi en bas j'ai rien du tout,  c'est drôle !

     

    << L'amitié donne son lustre à la prospérité , et soulage en partageant les fardeaux de l'adversité .>>

    Cicéron 

    Je l'adore cette citation, elle en dit long  pour l'amitié, tout a fait vrai car j'ai trouvé sur ce blog eklablog, une vive amitié partagée  par tous, et c'est cela dont on a tous besoin dans la solitude de l'hiver .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Je vous offre des roses pour votre amitié a toutes et tous, 

     

    << En cherchant à hâter les choses , on manque le but .

    Et la poursuite de petits avantages fait avorter les grandes entreprises .>>

    Confucius 

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Nous le savons plus clairement  aujourd'hui, il y a un lien intense et très puissant entre la qualité  de nos relations ( avec nous-mêmes  et avec autrui , surtout quand il est proche )  et notre santé .

    Quand j'écris santé , je pense non seulement à notre corps , mais aussi à notre équilibre psychique , au bien -être global  de notre vie .

     L'état de notre santé  est en péril  chaque fois que nous créons  ou provoquons  un déséquilibre émotionnel  en nous, que nous entrons dans un conflit  intrapersonnel , quand nous sommes vulnérables  et blessons notre immunité avec une alimentation et un rythme de vie en contradiction  avec nos besoins profonds .

    Nous devenons vulnérables aux agressions somatiques  quand nous ne respectons pas ; quand nous nous laissons définir par quelqu'un , quand nous entrons dans des demandes ou des actions  qui ne nous conviennent pas .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Nous maltraitons notre santé  et notre équilibre intime quand nous disons : << oui >>  alors que nous avons envie de dire " non " . Nous violentons notre psychisme et notre corps chaque fois que nous acceptons  de recevoir des messages toxiques venant d'autrui , sans avoir le courage de lui restituer symboliquement  ce que nous estimons nocif ou pas bon pour nous .

    Nous engrangeons trop souvent des pollutions ou des poisons  quand nous nous laissons guider plus par nos désirs  que par nos besoins profonds , quand nous ne respectons pas notre rythme .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Aujourd'hui notre vigilance  sur la qualité de nos relations intimes  est souvent prise à défaut, la communication au quotidien  se banalise ou se morcelle autour d'enjeux dérisoires , dévitalisés  ou trop coupés du réel ( manque de temps,  sollicitations extérieures , pression professionnelle ...) .

    Il y a un appauvrissement  de plus en plus important  dans la qualité des échanges , une mécanisation du partage ,  une absence de réciprocité , de confiance , de convivialité , de plaisir à être .

    Et nous sommes , pour beaucoup d'entre nous , en souffrance , en mal-être , avec un espoir , de plus en plus tenu , que par quelque chose qui va changer  ! Et le leurre de penser  que c'est l'autre , l'environnement ou la société  qui va changer positivement , dans notre direction !

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !Ainsi faisons-nous de plus en plus appel à un béquillage médicamenteux , petites pilules rouges , bleues , vertes ou blanches  pour tenter de survivre .

    Nous consommons du virtuel , des images en conserves , nous nous laissons contaminer par les impacts  de toute une vie  consumériste  qui devient de plus en plus factice .

    Béquillage  et adjuvants  sont devenus nécessaires pour simplement pouvoir se lever  tous les matins , tenir debout, aller travailler , gérer au minimum une vie intime  ou familliale, une vie personnelle au plus juste , en courant après le temps , pour sentir que le sentiment d'exister se dérobe dans nos vies .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !Nous sommes devenus dépendants d'un désir  de bien-être à tout prix , nous nous sommes abonnés , malgré nous , à des multinationales de soin, à tout un circuit d'examens , d'interventions chirurgicales , d'implantations , de restaurations , de remodelage  de notre corps,  d'un réaménagement  de notre squelette , de réparations  ou de colmatage  de nos organes  les plus nécessaires .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !A trop se " soi-nier " on en devient des " soi-niais "  qui n'ont plus le temps de " gai-rire " !

     Nous sommes paradoxalement  de plus en plus partie prenante dans la gestion de notre santé  et de moins en moins responsables des choix à faire , car trop conditionnés , manipulés, embrigadés , en quelque sorte , dans les rets d'une industrie immense ( et puissante )  de la maladie .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !Tout se passe comme si notre mode de vie participait à la fabrication  et à l'entretien des maladies , pour nous permettre de consommer , dans l'arsenal thérapeutique , de plus en plus de médicaments , de soins, d'interventions chirurgicales à doses homéophatiques .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !Nous pourrions peut-être accéder à plus de bien-être et de respect de soi  si nous acceptons  d'entendre  que l'incommunication ( le mal-être )  est à l'origine de la plupart des maladies .

    Et reconnaître que toute maladie  est un langage symbolique , métaphorique , pour crier  et cacher l'indicible .

    Cela nous inviterait   à pouvoir guérir en accédant au sens  de nos mises en maux et pas seulement à être soignés .

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    << Il y a toujours mille soleils à l'envers  des nuages .>> 

    Proverbe français 

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

     La neige tombe toujours , mais ne tient pas  en bas du village , elle tient bien sur le haut,  le salage est passé, j'espère que ce soir a 17h, Fabien pourra rentrer sans trop de neige   car hier ,  il a été prit de nombreuses crises par intermittence,  toute la journée, je n'ai pas pu compter car trop souvent,  donc c'est plutôt de simple coup d'electricité  dans tout son corps qui fait que  il est en crises,  et raide , donc on voit bien qu'il se fatigue très vite, mais la nuit fut bonne,  jusqu'à 4h du matin , ensuite idem ;

     

    Je vous souhaite une bonne journée a vous toutes et tous, 

     Gros bisous de moi marie

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

    Ne pas se " soi-nier " en se soignant !

     

          


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires