• Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Bonjour  a toutes et tous,

     Temps maussade aujourd'hui mais sans vent comme hier,  c'est plutôt frais, 

     Tout est couvert de poussière de terre du paysan en face de moi qui  sarcle et ensemence son champ , et comme il n'a pas fini  ça va recommencer aujourd'hui, donc j'ouvre rien de ma maison  le salon campé hier est resté au garage, le petit salon sous la pergola est couvert de poussière de terre, il fait tellement chaud, la terre est très sèche donc en poussière, il faut voir quand il passe et repasse près de chez moi, on n'y voit rien du tout, je sors pas fabien  et moi j'évite aussi, la pollution .

     

    Bonne fête aux " Camille " 

    Ce prénom vient du latin " Camillius " qui désignait les jeunes hommes qui assistaient le prêtre pendant les sacrifices aux dieux romains .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Petite histoire du 14 juillet,

    La première fête nationale fut célébrée le 14 juillet 1880 , en référence à la prise de la Bastille de 1798  mais aussi et surtout à la fête de la Fédération  qui eut lieu le 14 juillet 1790  et au cours de laquelle  Louis XVI , roi de France , prêta serment  sur la Constitution .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Une autre petite histoire du 14 juillet, 

    Saint Bonaventure , patron des ouvriers en toile  et qu'un vitrail de l'église représente , étant très honoré  a Saint-Malo-des-Bois , bourg de tisserand .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Ce saint étant fêté le 14 juillet , il fut plus que jamais solennellement  fêté après l'instauration de la fête nationale , notamment par ceux qui n'appréciaient guère la république .

    Aussi ne s'étonnera -t-on guère du ton adopté  pour le compte-rendu la fête du 14 juillet 1905 , publié dans " la Vendée catholique " : 

    << voilà ce que jeudi soir ( veille du 14 juillet ) , à huit heures , on entendait  chanter sur l'air  bien connu  " de la Bonne Aventure " , dans les rues de Saint-Malo , par un très grands nombres de tisserands  qui passaient en cortège , entourés de toutes les ouvrières en fil ... Et pendant que d'autres , dans des pays moins chrétiens que le nôtre, criaient la " Carmagnole " , hurlaient " ça ira "  et se livraient  aux orgies , à Saint-Malo  tout le monde était paisible , et se promettait bien d'avoir , l'année prochaine , une saint Bonaventure plus intéressante encore .>> 

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Le jour de cette fête , on chantait en effet :

    Allons tisserands , venez ;

    Laissez-là tissure .

     C'est demain, vous le savez,

    La Saint-Bonaventure .

     Plantez-là tous vos métiers;

     Accourez de tous côtés !

    La Bonaventure , ô gué !

    La bonne aventure !

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Besoin de parapluie ? 

    Pas besoin d'aller loi,  allez a Aurillac la capitale du parapluie   . ( La Cantal ) .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    D'après la légende , la Jordanne , rivière traversant Aurillac , charrie des paillettes d'or , que les habitants  de la région échangent  contre le cuivre rapporté par les pèlerins  revenant de Saint-Jacques de Compostelle .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Dès le Moyen Age , une tradition  de dinandiers  émerge aussi à Aurillac .

    A partir du cuivre , les artisans réalisent  les pièces métalliques  entrant dans la fabrication des parapluies .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Avec le bois issu  des forêts cantaliennes , d'autres  se spécialisent  dans la production de mâts  et de poignées , tandis que,  avec le coton rapporté  d' Espagne  par les vendeurs  de chevaux auvergnats , d'autres encore  confectionnent les couvertures  en toile des parapluies .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Au XIX e siècle , ce savoir-faire  s'industrialise .

    La première entreprise  spécialisée naît  en 1857 .

    En 1928 , on compte 8 sociétés à Aurillac , qui apportent leurs produits vers l'Europe entière .

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aujourd'hui, la capital du Cantal produit encore plus de la moitié des parapluies français . 

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Ce serait  tellement beau pour un mariage , 

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    Aurillac,la capitale du parapluie,

     Aujourd'hui pas besoin de parapluie, le temps est couvert mais sans pluie, 

     J'y suis passée a Aurillac une fois, dommage que mon mari n'ai pas voulu s'arrêter,  c'est vrai qu'il n'aimait pas visiter  des endroits comme ceux là mais d'autres plus  B ... 

     

    Aurillac,la capitale du parapluie,

     Je vous souhaite une bonne journée,  pour moi c'est un dimanche comme un autre, mais j'ai des gelées a faire, cassis ,  groseilles rouges et groseilles blanches, donc je ne m'ennuie jamais,  je n'aime pas  les feux d'artifices, je pense que c'est de l'argent  gaspiller pour rien alors que beaucoup  ne mangent pas a leur faim ou couchent dehors,  en plus j'aime pas les armes,  donc je regarde pas ce genre d'émission ou les défilés militaire qui ne servent aussi a rien que de montrer qu'en France les hommes sont armés, je ne voit pas l'intérêt  de ça,  il y aurait tant de belles choses a faire sur terre que ça, le climat par exemple .. sans en citer d'autres, 

     Bonne journée a vous toutes et tous, 

    Gros bisous les amies, 

    Marie

    Aurillac,la capitale du parapluie,

    « Bonjour les amies,Bienvenue chez moi »

  • Commentaires

    8
    Lundi 15 Juillet à 08:02

    Bonjour Marie❤️

    Mon amie j'arrive en douceur

    Dans ton monde pour le plaisir de te lire

    Et te souhaiter une très bonne  journée

    Et une douce semaine

    Remplie de ces petits bonheurs ordinaires

    Qui font sourire la vie

    Bisous  à vous deux ❤️ 

    7
    Lundi 15 Juillet à 06:57

    J'adore les rues de cette ville qui sont couvertes de parapluies, ça fait très beau, je ne suis jamais allé dans ce coin, mais c'est un endroit qu'il m'aurait plu de visiter.

    Moi non plus je n'ai pas regardé le défilé du 14 juillet, je n'aime pas que l'on fasse autant d'honneur à toute cette machinerie de guerre, quand on voit ce que coute ce genre de manifestation, on pourrait aider bien des malheureux.

    Je te souhaite une très belle journée

    Amicalement

    Claude

    6
    Lundi 15 Juillet à 04:04

    Bonjour Marie,

    Merci de ta gentille visite. Moi aussi, je n'aime pas

    trop les feux d'artifice et dans la commune il n'y

    a plus rien , le maire a démissionné, on doit voter

    début septembre. Je ne savais pas qu'Aurillac était

    la capitale du parapluie, il y en a de jolis !

    Bon lundi et un bon début de semaine où la

    météo annoncée risque d'être plus chaude.C'est

    vrai que c'est très sec, les tomates grossissent

    mais n'arrivent pas à mûrir , c'est tout ce qu'il me reste

    au jardin; Bisous-violette

    5
    Bertille
    Dimanche 14 Juillet à 21:23

    Bonsoir Marie 

    Bel article sur la ville des parapluies . Encore aujourd'hui nous n'avons pas eu besoin de lui, la pluie qui était annoncée n'est pas venu .....pourtant la terre a soif !!!!!! Tout souffre avec ce vent qui dessèche tout. Le gazon devient jaune les plantes ne se développent pas , fichue année !!!!!! Ce 14 juillet à été bien calme pour nous. Ce soir feux d'artifice les chiens n'ont pas fini d'aboyer !!!!! Bonne soirée bises à vous partager avec Fabien 

    4
    Dimanche 14 Juillet à 17:20

    coucou Marie, je comprends mieux, moi non plus je n'aime pas qu'on lise ce que je mets sur l'ordi, mais aujourd'hui je suis seule, personne pour lire, mais à l'époque il a pu y avoir mes traîne-savate! ou mon ex mari ou mon fils, mais ça c'était il y a déjà 6 ans! 6 ans que je suis séparée et 3 ans divorcée! Si tu savais j'ai dormi toute l'aprèm, j'étais HS! là je vais sans doute appeler ma cousine de Paris bises.

    3
    Dimanche 14 Juillet à 14:45

    Bonjour Marie, merci de ta visite. Ici non plus pas de pluie, il ne faudrait pourtant. Nous avons bien eu une matinée ou deux avec crachin, mais cela ne change rien et puis avec le vent qui assèche tout...

    Bon dimanche en cuisine. 

    Bisous.

    2
    Dimanche 14 Juillet à 12:57

    coucou Marie, merci pour ton message hier soir mais j'ai pas compris ce que tu me reprochais de regarder derrière l'ordi??? Je suis très fatiguée car hier soir j'ai pas pu m'endormir de bonne heure, je relisais mes vieilles lettres! Je vais aller me reposer je pense, ce matin je suis allée à la messe, j'ai prié pour tous les miens famille amis! bises

    1
    Dimanche 14 Juillet à 12:43

    La création du jour

    Bonjour Marie,

    bel article sur la capitale du parapluie, pas besoin de cet article en ce moment

    Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :