• Aux arbres,

    Aux arbres,

    Aux arbres,

     

    Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme !

    Au gré des envieux , la foule loue et blâme ;

    Vous me connaissez, vous ! - Vous m'avez vu souvent ,

    Seul dans vos profondeurs , regardant et rêvant ,

    Vous le savez , la pierre où court un scarabée,

    Une humble goutte d'eau  de fleur en fleur tombée.

    Aux arbres,

    Un nuage, un oiseau, m'occupent tout un jour,

    La contemplation m'emplit le coeur d'amour,

    Vous m'avez vu cent fois , dans la vallée obscure,

    Avec ces mots que dit l'esprit à la nature ,

    Aux arbres,

    Questionner tout bas vos rameaux palpitants,

    Et du même regard poursuivre en même temps,

    Pensif, le front baissé , l'oeil dans l'herbe profonde,

    L'étude d'un atome  et l'étude du monde,

    Attentif à vos bruits  qui parlent tous un peu,

    Aux arbres,

    Arbres, vous m'avez vu fuir l'homme  et chercher Dieu  ! 

    Feuilles qui tressaillez à la pointe des branches,

    Nids dans le vent  au loin sème les plumes blanches,

    Clairières , vallons verts, déserts sombres et doux,

    Vous savez  que je suis calme  et pur comme vous,

    Aux arbres,

    Comme au ciel vos parfums , mon culte à Dieu s'élance,

    Et je suis plein d'oubli comme vous de silence !

    La haine  sur mon nom  répand en vain son fiel;

    Toujours , - je vous atteste , ô bois aimés du ciel ! 

    J'ai chassé loin de moi  toute pensée amère,

    Et mon coeur est encor tel  que le fit ma mère !

    Aux arbres,

    Arbres de ces grands bois  qui frissonnez toujours,

    Je vous aime  , et vous , lierre  au seuil des autres sourds,

    Ravins où l'on entend filtrer  les sources vives ,

    Buissons que les oiseaux pillent , joyeux convives !

    Aux arbres,

    Quand je suis parmi vous , arbres de ces grands bois,

    Dans tout ce qui m'entoure  et me cache à la fois ,

    Dans votre solitude où je rentre en moi-même ,

     Je sens quelqu'un de grand  qui m'écoute et qui m'aime  !

    Aux arbres,

    Aussi, taillis sacrés où Dieu même apparaît,

    Arbres religieux , chênes , mousses , forêt ,

    Forêt !  c'est dans votre ombre  et dans votre mystère ,

     C'est sous votre branchage  auguste et solitaire,

    Que je veux abriter mon sépulcre ignoré,

    Et que je veux dormir  quand je m'endormirai .

     

    Victor Hugo 

    Aux arbres,

     Coucou les amies, 

    Bonjour, sous le soleil,

    Bonne fête au " Ghislain " 

     Je vous souhaite une excellente journée avec mes gros bisous du jour, 

    Frimousse3

    Aux arbres,

    Aux arbres,


  • Commentaires

    1
    Mizousze
    Mercredi 10 Octobre à 14:28

    Coucou me voilà un peu en retard mais j’avais rendez-vous chez le médecin ce matin et ensuite je me suis mise à la cuisine pour ce soir et demain .. Nous c’est la pluie depuis 10 h ce matin, peut que ce n’est que passager .. Merci pour ta belle poésie . Je suis obligée de te chercher dans la messagerie.. si tu reste sur frimousse ça ira !!!! Pas de nouvelles de ARA je ne sais pas à l’heure qu’ils seront là.dommage qu’il ne fait pas très beau pour eux .. hier il faisait si beau ... Je te souhaite un bon après-midi . Gros Bisous

    2
    Mercredi 10 Octobre à 14:39

    bonjour Marie ,tu veux bien que je t'appelle par ton prénom ,où si tu préfères frimousse je le ferai ! pour changer de couleur tu vois le A età côté une flèche tu cliques dessus et il y a plein de couleurs tu cliques sur la couleur que tu veux ,bonne journée gros bisous

    ps: c'est bien dommage pour ton chat ,peut-être le retrouveras -tu un jour:

     

    3
    Mercredi 10 Octobre à 17:46

    Bonjour Marie. Superbe billet très coloré. Je vois ma douce sur un com que tu a perdu ton minet. Je suie désolée. Il pleut, je suie trot contente. Je ne suie pas trot courageuse pour le jardin, c'est dommage car il y a du boulot !!!!. Belle soirée ma douce.

    4
    Mercredi 10 Octobre à 20:01

    Bonsoir Fimousse.

    Beau poème de Victor Hugo.

    Je survoler ta page ,quand soudain ,je vois dans la Shoutbox ,un message de ma part.

    Je n'ai pas écrit cela ,et puis c'est ta page et non la mienne,donc je ne peut y écrire  ,tu devrais le supprimer car cela porte a confusion . 

    Cela fait longtemps que je peut entrer sur ma page .

    Je ne sais pas comment cela c'est écrit ,supprime le ....

    Bonne soirée . Bise.kettyn.         

      • Mercredi 10 Octobre à 20:50

        Bonsoir Kettyn, merci, j'ai supprimer, je ne sais pas comment il est arrivé sur ma page,  j'arrive a peu près a faire des choses mais pas encore ça,  je te fais de gros bisous Frimousse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :