• Poésie et sagesse des indiens.

    Poésie et sagesse des indiens.

    Bonjour a toutes et tous,

    La pluie pour nous mais  c'est pas froid, il y a du vent, 

     

    On fête ce jour du 13 janvier,  sainte Yvette ,

     

    << La pensée du néant des choses engendre la compassion .

    La compassion abolit l'espace  entre soi et les autres .

    L'unité de soi et des autres réalise le bien d'autrui .>>

    Milarepa ( poète et moine bouddhiste , 1040 - 1125 )

    Poésie et sagesse des indiens.

    Poésie et sagesse des indiens:

    " Seattle " a notre temps .

     

    Beaucoup d'entre nous connaissent ce discours , mais  le faire partager à un plus grand nombre , à cause de sa grande beauté , de la profondeur de sa pensée prophétique , de sa sérénité  et de son absence de haine  vis à vis de l'Envahisseur brutal ... de sa vision  ésotérique du destin caché des mondes .

    Nous pouvons nous effacer devant tant de pureté  et de simplicité mystique ( nous sommes redevables  de cette reproduction à ( GREEN -PEACE INTERNATIONAL :  qu'ils en soient remerciés , comme pour leur immense oeuvre .)

    Poésie et sagesse des indiens.

    La fin  de la vie et le début de la survivance  ( par le chef " Seattle " ) 

    oooooooooooooooooo

    L'arbre est sacré , l'animal est sacré , l'homme est sacré, respect à la terre profonde !

    Comment pouvez-vous acheter ou vendre le ciel , la chaleur de la terre ? L'idée nous paraît étrange .

    Si nous ne possédons pas la fraîcheur de l'air  et le miroitement de l'eau , comment est-ce que vous pouvez les acheter ?

    Chaque parcelle de cette terre  est sacrée pour mon peuple . Chaque aiguille de pin luisante, chaque rive sableuse , chaque lambeau de brume  dans les bois sombres , chaque clairière et chaque bourdonnement d'insecte est sacré  dans le souvenir de l'expérience  de mon peuple . La sève  qui coule dans les arbres transporte les souvenirs de l'homme rouge .

    Les morts des hommes blancs oublient le pays de leur naissance  lorsqu'ils vont se promener parmi les étoiles . Nos morts n'oublient jamais cette terre magnifique , car elle est la mère de l'homme rouge .

    Nous sommes une partie de la terre , et elle fait partie de nous . 

    Les fleurs parfumées sont nos coeurs ; le cerf , le cheval , le grand aigle , ce sont nos frères . Les crêtes rocheuses , les sucs dans les près , la chaleur du poney , et l'homme -  tous appartiennent à la même famille .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Aussi lorsque le grand chef à Washington  envoie dire  qu'il veut acheter notre terre , demande-t-il beaucoup de nous . Le grand chef envoie dire  qu'il nous réservera un endroit de façon  que nous puissions vivre confortablement entre nous . Il sera notre père  et nous serons ses enfants . Nous considérons , donc, votre offre d'acheter notre terre . Mais ce ne sera pas facile . Car cette terre nous est sacrée .

     

    Cette eau scintillante  qui coule dans les ruisseaux et les rivières n'est pas seulement de l'eau  mais le sang de nos ancêtres . Si nous vous vendons de la terre , vous devez vous rappeler qu'elle est sacrée  et que chaque reflet spectral  dans l'eau claire des lacs parle d'événements  et de souvenirs de la vie de mon peuple . Le murmure de l'eau est la voix , les rivières sont nos frères , elles étanchent notre soif . Les rivières portent nos canoés , et nourrissent nos enfants . Si nous vous vendons notre terre , vous devez désormais vous rappeler , et l'enseigner à vos enfants , que les rivières sont nos frères  et les vôtres , et vous devez désormais montrer  pour les rivières la tendresse  que vous montreriez pour un frère .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Nous savons que l'homme blanc ne comprend pas nos moeurs . Une parcelle de terre  ressemble pour lui à la suivante , car c'est un étranger  qui arrive dans la nuit  et prend à la terre  ce dont il a besoin . La terre n'est pas son frère , mais son ennemi , et lorsqu'il l'a conquise , il va plus loin . Il abandonne la tombe de ses aïeux  et cela ne le tracasse pas . Il enlève la terre à ses enfants  et cela ne le tracasse pas .  La tombe de ses aïeux  et le patrimoine de ses enfants  tombent dans l'oubli . Il traite sa mère , la terre,  et son frère , le ciel , comme des choses a acheter , piller , vendre comme les moutons ou les perles brillantes . 

    Son appétit dévorera la terre  et ne laissera derrière lui qu'un désert .

    Je ne sais pas . Nos moeurs sont différentes des vôtres . La vue de vos villes fait mal  aux yeux  de l'homme rouge .

    Mais peut-être est-ce parce que l'homme rouge  est un sauvage et ne comprend pas .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Il n'y a pas d'endroit paisible dans les villes de l'homme blanc .

    Pas d'endroit  pour entendre les feuilles se dérouer au printemps , ou le froissement des ailes d'un insecte . Mais peut-être est-ce parce que je suis un sauvage  et ne comprend pas .

    Le vacarme semble seulement insulter les oreilles . Et quel intérêt y -a-t-il de vivre  si l'homme ne peut entendre le cri solitaire  de l'engouement ou les palabres des grenouilles  autour d'un étang la nuit ? 

    Je suis un homme rouge  et ne comprend pas . 

    L'indien préfère le son doux du vent s'élançant  au-dessus de la face d'un étang , et l'odeur du vent  lui-même , lavé par la pluie de midi , ou parfumé par le pin pignon .

    Poésie et sagesse des indiens.

    L'air est précieux à l'homme rouge , car toutes choses partagent le même souffle - la terre est insensible à la puanteur . Mais si nous vous vendons notre terre , vous devez vous rappeler  que l'iar nous est précieux , que l'air partage son esprit  avec tout ce qu'il fait vivre . Le vent  qui a donné à notre grand-père  son premier souffle  a aussi reçu son dernier soupir . Et si nous vous vendons notre terre , vous devez la garder à part  et la tenir pour sacrée , comme un endroit où même l'homme blanc peut aller goûter le vent  adouci par les fleurs des prés .

    Nous considérerons donc votre offre d'acheter notre terre . Mais si nous décidons d'accepter , j'y mettrai une condition : l'homme blanc devra traiter les bêtes  de cette terre comme ses frères .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Je suis un sauvage  et je ne connaît pas d'autre façon de vivre .

    J'ai vu  un millier de bisons pourrissant sur la prairie , abandonnés par l'homme blanc  qui les avaient abattus d'un train qui passait . Je suis un sauvage  et ne comprend pas comment le cheval de fer fumant  peut-être plus important que le bison  que nous ne tuons que pour subsister .

     

    Qu'est-ce que l'homme sans les bêtes ?

     

    Si toutes les bêtes disparaissaient , l'homme pourrait  d'uns grande solitude de l'esprit .

    Car ce qui arrive aux bêtes , arrive bientôt  à l'homme . Toutes choses se tiennent .

    Vous devez apprendre a vos enfants  que le sol qu'ils foulent  est fait des cendres de nos aïeux . Pour qu'ils respectent la terre , dites à vos enfants  qu'elle est enrichie  par les vies de notre race . 

    Enseignez à vos enfants  ce que nous avons enseigné  aux nôtres , que la terre est notre mère .

    Tout ce qui arrive à la terre , arrive aux fils de la terre . Si les hommes crachent sur le sol , ils crachent sur eux-mêmes .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Tout ce qui arrive à la terre , arrive aux fils de la terre .  Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie ; il en est seulement un fil .  Tout ce qu'il fait à la trame , il le fait à lui-même .

    Même l'homme blanc , dont le Dieu se promène  et parle avec lui  comme deux amis ensemble , ne peut être dispensé  de la destinée commune .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Après tout,  nous sommes peut-être frères . Nous verrons bien . Il y a une chose  que nous savons , et que l'homme blanc  découvrira peut-être un jour - c'est que notre Dieu  est le même Dieu . 

    Il se peut  que vous pensiez maintenant le posséder  comme vous voulez posséder notre terre , mais vous ne pouvez pas . 

    Il est le Dieu de l'homme , et sa pitié est égale pour l'homme rouge et le blenc . Cette terre Lui est précieuse , et nuire à la terre , c'est accabler de mépris  son créateur .

    les blancs aussi disparaîtront ; peut-être plus tôt  que les autres tribus . 

    Contaminez votre lit,  et vous suffoquerez une nuit  dans vos propres détritus .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Mais en mourant  vous brillerez avec éclat , ardents de la force du Dieu  qui vous a amenés  jusqu'à cette terre  et qui pour quelque dessein particulier  vous a fait dominer cette terre  et l'homme rouge .

    cette destinée est un mystère pour nous,  car nous ne comprenons pas  lorsque les bisons sont tous massacrés , les chevaux sauvages  domptés , les coins secrets de la forêt  chargés du fumet de beaucoup d'hommes et la vue des collines en pleines fleurs ternies par des fils qui parlent .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Ou est le hallier ?   Disparu .

    Poésie et sagesse des indiens.

    Où est l'aigle ?    Disparu .

     

    Discours du chef Seattle .

    Poésie et sagesse des indiens.

    J'aime ce que dit les indiens, car leurs paroles est sincère, on voit comment la terre se détruit pas l'homme,  comment elle change , puisqu'il n'y a plus de saisons,  cela peut-être encore plus grave qu'on le pense, mais le chef Seattle a vraisemblamement raison  de dire que l'homme blanc détruit la terre  toujours plus vite que prévu,  de part son enthousiasme  d'en avoir toujours plus et plus vite . 

     

    Je vous souhaite a toutes et tous une agréable  journée en ce dimanche perturbé par la pluie et le vent fort, 

    Poésie et sagesse des indiens.

    Poésie et sagesse des indiens.

    « Hiver,J'ai tant d'amour au coeur, »

  • Commentaires

    21
    Vendredi 18 Janvier à 14:44

    Bonsoir Marie, je rentre de mon cours, je suis HS! très très fatiguée! je vais me reposer je pense car je n'ai pas trop bien dormi cette nuit! J'ai fait de l'insomnie nocturne! Je suis contente si tu t'es achetée un jean qui te va! et comment va fabien? J'espère qu'il ne te fait plus mal en tombant et qu'il ne se blesse pas non plus! bisous

    20
    Lundi 14 Janvier à 13:52

    Bonjour frimousse.

    Bel article ,intéressant ,merci pour ce partage.

    Je me remets de ce début d'année, mais je suis bien fatigué tout passera j'espère, il ne fait pas beau , il pleut c'est humide aussi je reste bien au chaut pas de sortie .

    Agréable journée.

    Bisous Kettyn.

      • Jeudi 17 Janvier à 17:51

        Bonjour frimousse c'est moi clarisse, j'essaie de te mettre un com, c'est pas facile moi je mettais les coms dans "contacts" aussi je ne comprenais pas pourquoi tu ne les avais pas! merci de m'avoir dit comment faire! Je suis en train de faire de la purée de pommes de terre pour ce soir! bises

    19
    Lundi 14 Janvier à 13:20

    Rebonjour Marie, oui , je connais la pommade à l' argile je l'utilise avant de mettre de la glace , ça me soulage bien, je le fais deux fois dans la journée. Bisous

      • Lundi 14 Janvier à 16:49

        Coucou Marie-France, il me semblait bien que je te l'avais déjà dit, et bien c'est  bien, gros bisous a toi Marie

    18
    Lundi 14 Janvier à 13:04

    Bonjour Frimousse, 

    merci pour ces belles histoires.

    ici nous avons un temps très doux mais malheureusement humide.

    pas bon du tout pour les rhumatismes et propice aux microbes.

    je te souhaite une bonne semaine.

    gros bisous à tous les deux - Landrie.

     

    17
    Lundi 14 Janvier à 10:04

    Les conquérants ont envahit des pays et traités les habitant comme des sous hommes, ils n'ont rien respecté, s'accaparant les biens, exploitant les sols, ils ont détruit les races, les cultures, les sagesses, tout n'est que richesses, argent, mais comme le dit la sagesse indienne, quand il ne restera plus un arbre, plus une fleur pour pousser, plus une abeille, plus un papillon, quand l'homme régnera sur le désert qu'il aura créé, est ce qu'il arrivera à se nourrir avec son argent? Un fruit se mange, pas une pièce d'or ni même un billet de banque.

    Mais même devant la terre à l'agonie les dirigeants font la sourde oreille, ils ne veulent ni entendre ni voir les millier de mains qui réclament que l'on donne une chance à cette planète de continuer à nous faire vivre

    Amicalement

    Claude

    16
    Lundi 14 Janvier à 10:03

    Bonjour Marie, moi aussi mon jardin c' était mon plaisir mais maintenant avec toutes ces douleurs et ces courbatures aux moindre effort je ne sais si je pourrai faire des plantations, enfin j' ai trouvé un remède pour diminuer les douleurs vers 5 h ce matin je me suis levée et j' ai mis de la glace sur une épaule et ce matin la douleur était atténuée si ça pouvait marcher pas de médicament qui te perfore l' estomac, que de la glace, ce serait le rêve. Chez moi pluie et vent. Pour mettre en place le blog je trouve que c' est casse-tête, enfin je vais essayer si j' ai le temps. Bonne journée, bisous.

      • Lundi 14 Janvier à 12:45

        Bonjour Marie-France, as-tu essayer l'argile verte pour tes épaules ? c'est don je me sert pour mes tendinites, aussi pour mon genou, je masse bien avec cette pommade, et cela fait effet instantanément, c'est idéal , va voir sur Google, tu tape " Argel 7 "  tu vas de suite tomber sur eux, c'est bio, et vient d'un laboratoire, on n'en trouve pas ailleurs, je la commande par trois tube,  tu me diras si tu les eux, pour le blog, si c'est pas compliqué, mais toutes les amies  te donnent un coup de main si on y arrive pas  a trouver, c'est une grande amitié sur le blog, merci de me lire ma douce amie, bisous de nous Marie

    15
    Lundi 14 Janvier à 09:56

    Bonjour Frimousse

    Quel beau et très intéressant texte en partage , merci Frimousse .

    Je suis vraiment contente de te compter parmi mes amies , j'adore te lire yes!

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

    14
    Lundi 14 Janvier à 08:27

    ★Bonjour Marie ★

    ★*""*★★*""*★★*""*★★*""*★

    *-Le sourire c'est un rayon de soleil

    *-Comme un brin de lumière

    *-Qui descend sur la terre

    *-Il apporte dans le cœur

    *-Un instant de bonheur

    *-Bonne et agréable journée

    *-En ce début de semaine

    *-Amitié gros bisous à vous deux 

    ★*""*★★*""*★★*""*★★*""*★ 

    13
    Dimanche 13 Janvier à 21:55

    Coucou Frimousse,

    j'aime l'Alsace où je ne vais plus souvent maintenant car la Touraine est loin d'Obernai ou autre mais j'ai encore de la famille près à Kolsheim (en fait nous étions pas loin de Schirmeck dans notre gîte) mais j'en garde un bon souvenir car je suis un peu comme l'indien la terre reste collée à mon souvenir et je deviens trop triste quand je vois ce que l'homme est capable de faire pour du fric, du pouvoir ...

    J'ai adoré ton article sur ce que dit ce chef indien, oui ça vaudrait le coup de faire tourner ton article, car c'est beau, mais chez Khalil Gibran on trouve un peu le même sens de la terre qui n'est qu'un prêt à prêter ensuite à nos enfants ...

    Même notre Pape parle de la maison commune dont nous ne sommes que les locataires ...

    Merci de ce bel article qui fait réfléchir.

    Amicalement

    Sylvie

    12
    Hiakku
    Dimanche 13 Janvier à 13:20
    Ma maman s'appelait Yvette.
    Malheureusement, peu connue.
    Ici 11 degrés.
    Je me suis trouvée un jean de qualité à -60% !
    Choucroute ce midi.
    Je vais appeler ma marraine de cœur qui est enEHPAD pour lui rendre visite et lui présenter mes vœux.
    Je lui ai pris des chocolats
    Bon après-midi à toi et Fabien,.
    Bisous Marie
      • Dimanche 13 Janvier à 15:19

        Bonjour Monique, La pluie chez nous, donc je reste au chaud, je tricote et j'ai finie une petite robe blanche en dentelle et rose dessus a manche,  au fait j'ai oublié de te dire, que ma nièce va avoir un autre bébé et 'est un garçon, par contre ma puce Alexia, va avoir une fille pour avril,  encore des bébés dans la famille, je te souhaite une bonne fin de journée, bisous marie

    11
    Dimanche 13 Janvier à 12:34

    coucou Orléanie l'homme est parfois un sacré "con" mdr il se croit encore au moyen age avec la chasse!! quand on voit qu'ils sortent des perdrix des cages la veille et les tirent le lendemain c'est humain ça!!on des sous pour mettre des haies et hop l'année suivante l'es enlèvent, bah je ne crois pas en l'homme, par contre la bête est dans mon cœur

    bon dimanche à vous

     bisous

      • Zoe
        Dimanche 13 Janvier à 15:44
        Tout a fait de votre avis !
    10
    Dimanche 13 Janvier à 12:18

    Bonjour ma chérinette, tu as mis un joli billet avec un magnifique texte très intéressant. Le temps est encore très humide, depuis un moment beaucoup de douleurs mais je fais avec. Vivement les beaux jours. J'espère que pour toi tout va bien. Cet après midi, nous allons à Ikéa qui n'est pas tout près de chez nous mais çà donne beaucoup d'idées. Bon dimanche à tous les deux. Gros bisous.

    9
    Zoe
    Dimanche 13 Janvier à 11:30
    Un beau texte .Bon dimanche!
      • Dimanche 13 Janvier à 11:46

        Merci Zoé, bon dimanche aussi a toi, Bisous de Marie

    8
    Dimanche 13 Janvier à 11:10

    Bonjour Marie, de la pluie et de l' humidité aussi chez moi, pas une bonne chose pour mes douleurs, j' ai vu une rhumato, pas de médicament miracle en vue, je continuerai donc à souffrir, quelle galère. Il me tarde de revoir les jours ensoleillés de Mars et d' Avril ça fera du bien au moral, je te souhaite une bonne journée en compagnie de Fabien. Bisous

      • Dimanche 13 Janvier à 11:51

        Coucou Marie-France,   j'ai vu que tu es inscruit sur eklaglog il faut que tu crée ton compte et ton blog pour qu'on puisse venir te mettre  une réponse a  tes coms, 

        autrement il pleut,  c'est un vent qui vient du Nord,  et comme tu dis vivement les mois meilleurs,  dès février je sème en serre mes géraniums que j'ai trouvé sur catalogue, j'aurais mes plants, ça me coûtera bien moins cher et j'aurais toutes les couleurs que je vais marier, mon jardin c'est ma vie dehors, tout ce que j'aime, la nature, passe un bon dimanche, bisous de nous Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :